CHANGEMENT DE SITE : pour retrouver l’actualité de la campagne 2017, rendez-vous sur : fabiennedugasraveneau.com

Cliquez ici : fabiennedugasraveneau.com, nouveau site pour la campagne des élections législatives des 11 & 18 juin 2017.

Publicités

Table ronde – 17 novembre – Royan

Table_Ronde_17-11-14

Communiqué du groupe Avec Vous

Pons, le 28 avril 2014.

Pons

Nous regrettons que le Maire de Pons ait refusé de délibérer en Conseil municipal réunit ce jour sur le dossier d’implantation et d’exploitation d’une centrale mobile de fabrication d’enrobés routiers à Tanzac. Lorsqu’il s’agit de projet pouvant avoir un impact sur l’environnement, sur la santé et sur les activités économiques locales, il appartient aux élus d’assumer leur responsabilité politique.

L’argument du Maire, à savoir qu’il s’agit d’un projet de la commune de Tanzac non pas de Pons ne tient pas : ce projet nous concerne car les éventuelles nuisances ne s’arrêteront pas aux frontières communales de Tanzac ; c’est d’ailleurs ce que reconnaît l’enquête publique elle-même puisqu’elle intègre 4 communes dont Pons.

En ce qui nous concerne, après étude du dossier de l’enquête publique et des déclarations déposées auprès du commissaire enquêteur par les riverains, nous émettons un avis défavorable au projet.

Nous notons que l’Agence Régionale de la Santé a elle-même refusé de donner un avis, bon nombre d’éléments manquant au dossier pour qu’elle puisse s’exprimer. « L’absence d’impacts sur l’environnement humain » et sur « la santé des populations » mis en exergue dans le dossier ne semble donc pas basée sur une étude exhaustive des conséquences de l’activité de la centrale.

Sur un plan économique, alors que le dossier stipule que « il n’y aura pas d’impact sur l’activité humaine » nous disposons d’une lettre de Gîtes de France qui informe fermement à une riveraine gérante d’un gîte que l’agrément lui sera retiré si le projet devait être mené à terme. Par ailleurs, l’implantation de la structure étant prévue sur un secteur où l’activité est agricole, la question se pose sur le devenir des exploitations environnantes. Rappelons aussi que cette implantation ne sera pas créatrice d’emplois vu qu’il s’agit d’un déplacement d’un activité existante sur MONTPELLIER DE MEDILLAN, avec 3 emplois concernés.

Nous notons également le risque, mentionné dans le dossier, de déversement par ruissellement d’hydrocarbures et d’huiles dans le ruisseau situé à 30 mètres du site envisagé, ce qui nuirait à la qualité déjà estimée médiocre des eaux de la Seugne.

Plus globalement, il est désespérant que soient systématiquement sacrifiées des terres agricoles quand tant de sites sont déjà pollués et alors que nous regrettons la disparition de nos activités paysannes. Nous nous éloignons encore et irréversiblement d’une autonomie de production agricole répondant aux exigences de qualité environnementale et nutritive.

Ainsi, si ce projet répond à une demande bien particulière de la Communauté de Communes de Gémozac, puisque l’entreprise souhaitant ainsi déménager sa centrale est son fournisseur d’enrobé, il ne répond en rien aux exigences environnementales et sanitaires en l’état actuel du dossier, ni même à l’intérêt général compte tenu de son impact certain sur les activités environnantes actuelles.

Les signataires :

Fabienne Dugas-Raveneau – Etienne Péré – Frédérique Salles – Thierry Viaud

MERCI !

A vous, Pontoises, Pontois qui nous avez fait confiance,
A vous, nos soutiens de Haute Saintonge et d’ailleurs,

Je souhaite vous dire au nom de l’équipe Pons 2014 Avec Vous ! : MERCI.
Merci pour votre participation à cette belle campagne dont nous pouvons être fiers collectivement. 
Nous l’avons conduite dignement et avons fait la démonstration de nos compétences, de notre engagement, de notre honnêteté et de notre loyauté à l’égard de notre ville.
Nous avons installé Avec Vous les bases d’un nouvel élan à Pons, un élan progressiste autour d’une méthode exemplaire et d’un projet.

Avant l’élection de dimanche déjà, notre mobilisation avait poussé les élus locaux à prendre en considération des dossiers que nous avions pointés dans nos lettres d’information (nettoyage de la Soute, offre de soins et services médicaux, organisation des rythmes scolaires, intérêt sur le devenir des friches industrielles…)

Demain, plus forts qu’hier grâce au suffrage qui nous permet de participer au Conseil municipal et au Conseil communautaire, nous poursuivrons notre travail pour faire progresser nos territoires.

C’est avec vigilance et fermeté que nous veillerons à l’intérêt général des Pontois.
C’est avec dynamisme et conviction que nous maintiendrons le dialogue Avec Vous comme nous l’avons fait ces 16 derniers mois.

Avec Vous! à nos côtés, nous donnerons un nouvel élan à notre ville.

Bien sincèrement,

Fabienne Dugas-Raveneau

Merci

Patience…

Bientôt 2 ans… se dire, dire, s’entendre dire : patience… L’heure du bilan n’a pas sonné… Patience! Mais rien ne saurait justifier le message diffusé par l’annonce du recul d’un gouvernement progressiste au lendemain d’un micro-événement organisé par des extrémistes réactionnaires, et quelques obscurantistes. La force, la légitimité qu’il vient de conférer aux idéologies nauséabondes alimentées par la peur certes mais surtout par la haine et l’intolérance, n’est la voie ni pour l’apaisement, ni pour le rassemblement.

2014, l’année du sursaut et de la fraternité.

En ces temps difficiles où l’intolérance et la haine s ‘expriment sans honte ni retenue,
Que 2014 soit l’année du sursaut de la fraternité, de la solidarité et du respect. Ce
sursaut naîtra de notre capacité collective a défendre quotidiennement, inlassablement,
haut et fort les valeurs qui sont les nôtres, en toutes circonstances.
Je vous souhaite une belle année, de rencontres, de découvertes, d’ouverture, avec mes
meilleurs vœux de bonheur et joies partagés avec vos proches.
Bien sincèrement,
Fabienne Dugas.Raveneau

« Tout Semble impossible, jusqu’à ce qu’on le fasse. » Nelson Mandela.

Réunion publique : « Les rythmes scolaires, entre les souhaitables et les possibles retours d’expériences »

Invit_05-11-13

Comme tous parents et grands-parents, nous souhaitons le bien-être de nos enfants dans la ville. La réforme des rythmes scolaires doit y contribuer, en respectant d’abord les rythmes de l’enfant, mais aussi en intégrant les contraintes de l’organisation familiale, du fonctionnement de l’école, les conditions de travail des professeurs… et les limites des finances locales !

C’est en ce sens que nous avons décidé de prendre l’initiative d’une vaste concertation sur ce sujet et de contribuer à la réflexion.
Ainsi, nous avons aussi souhaité bénéficier des retours d’expériences, de représentants de parents, d’élus, de professeurs, des acteurs socio-éducatifs.

Réfléchissons ensemble pour faire de cette nouvelle organisation un progrès pour tous.

Je vous invite également à faire connaître autour de vous cette réunion publique.

Au plaisir de vous accueillir à cette occasion,

Bien sincèrement,

Fabienne DUGAS-RAVENEAU

%d blogueurs aiment cette page :